Rapport moral du Président de l'association Historique de Landrecies

Merci à Messieurs Didier Leblond, Maire de Landrecies, Bernard Delva Conseiller Général, présent avec deux casquettes, celle de Conseillers Général et celle de membre de notre association, François Lafon, adjoint aux association.
Les présidents des sociétés et cercles historiques de Maroilles et du Quesnoy, Messieurs Hervé Gournay et Bernard Debrabant qui sont également membres de notre association historique Landreciennes. Jean Marie Leblanc adjoint au maire de Fontaine au Bois, vice président de la CCPM demande de bien vouloir l'excuser. Merci d'avoir répondu favorablement à notre invitation à participer à cette assemblée générale ordinaire de l'Association Historique de Landrecies. Merci aux journalistes et correspondants de presse qui nous aident en communiquant nos annonces et en couvrant nos événements. Et bien entendu, un grand merci à tous les membres de l'Association Historique de Landrecies présents et à ceux, qui excusés, se sont fait représenter en donnant leur pouvoir. Enfin, nous remercions la  municipalité de Landrecies pour la subvention que nous avons reçue, à savoir 150 €, et pour l'aide qu'il nous a apportée, nous remercions Monsieur Bernard Delva et non Monsieur le Conseiller Général, puisqu'il s'agit d'un don personnel.
Le fonctionnement normal de notre association est étroitement surveillé par notre trésorier qui veille à éviter la moindre dépense inutile ! Néanmoins, il nous coûte 286,83 € et la conférence que nous organisons 413,52 € soit un total annuel de 700,35 € de frais incompressibles. Cette année 2014 va voir considérablement augmenter ces chiffres en raison de l'importance de notre activité de commémoration de la Grande Guerre. 
Nous avons, pour ces manifestations exceptionnelles, déposé un devis et une demande de subvention auprès de la SPL

Mesdames, Messieurs,
Je vous remercie non seulement de votre présence ce soir, mais encore et surtout de votre participation aussi active que régulière à nos réunions mensuelles. Votre investissement dans la recherche historique et votre désir permanent de voir vos découvertes profiter au plus grand nombre nous permettent aujourdh'ui de dire que non seulement notre association n'a pas tardé à prendre son envol, mais qu'elle a atteint très rapidement sa vitesse de croisière.En effet, quel serait l'intéret de nos recherches si nous n'en faisions pas profiter nos concitoyens. Nous serions comme un professeur qui détiendrait le savoir et ne serait pas en mesure de le transmettre. La tache que nous nous sommes fixée n'a d'intéret que si nous sommes capables d'apporter à notre ville et aux habitant de notre canton la communication de ce que nos recherches nous ont permis de découvrir.
Nous pouvons donc affirmer que, pour cette année 2013, notre mission a été remplie conformément à nos engagements et que les perspectives futures nous permettent d'etre assurés qu'il en sera de même pour l'année 2014.
Notre association a vu sa naissance officielle il y a maintenant un an, mais son existence sur le terrain et l'investissement de ses futurs membres étaient bien antérieurs. Souvenez vous des conférences sur:
Le Général Doutrelaine, présentée par moi-même - l'architecte Marcel Bourdon, présenté par Madame Michaux - le Maréchal Clarke, par Monsieur Teysseire, le tout sur une mise en page et des images retouchées par Michèle Logeart. Avec cerise sur le gâteau, la participation de personnalités figurant parmi les connaissances ou relations de nos membres, venues soutenir ou présenter nos communications, invitées par ceux qui vont bâtir l'association historique. Je pense notamment à mes invités Mlle Nadia Prévost Urkidi, historienne conférencière Américaniste, professeur de langue espagnole à l'université du Havre et à Mme Armelle Legoff, paléographe, conservateur en chef des archives de la Bibliothèque Nationale, venues toutes deux accompagner ma communication sur le général Doutrelaine, mais également à M le professeur Daniel Teysseire, conférencier international, historien renommé, invité de Mme Michaux, nous présentant la vie du maréchal Clarke.
Cette existence de plusieurs années devait être concrétisée, ce fut chose faite puisque l'association voyait légalement le jour le mardi 19 mars 2013. Depuis cette date, l'association a participé activement: aux journées consacrées à «La ferme rurale en Avesnois» en mai 2013, avec son exposition sur la galalithe, sujet bien connu des Landreciens, bien qu'une usine de fabrication existât encore sur notre territoire au début du siècle dernier. Durant toute une semaine nous avons accueilli le public mais surtout les écoles primaires, avec une initiation à la fabrication de la pierre de lait. Les écoles devaient par ailleurs inviter les membres de l'association à découvrir leurs réalisations; la leçon avait été bien retenue ! Le 2 juin, cette communication-exposition était de nouveau présentée au Parcours des sens, sur invitation de la société historique de Maroilles. Une plaquette a été réalisée résumant cette petite histoire de la galalithe. Elle n'a pour l'instant pas été imprimée faute de moyen financiers. Nous espérons vivement pouvoir répondre à cette nécessité en 2014, mais ....la priorité reviendra à l'impression de l'ouvrage sur la Grande Guerre à Landrecies.
L'association a également entrepris des recherches sur divers sujets et travaille actuellement sur la datation de la foire de Landrecies et sur certaines origines des noms de rues de notre ville.
L'association était présente lors du salon du livre du 18 octobre, en présentant ses publications et informant le public de son activité; il en fut de même lors du forum du 26 novembre en invitant les aînés à échanger leurs connaissances et à participer à ses travaux de recherches.
Temps fort de cette année, la conférence sur les fortifications de la cité. Cette communication fut un immense succès puisque plus de 180 personnes étaient présentes le 8 décembre. Cette manifestation a été organisée entièrement par l'Association Historique de Landrecies, contrairement à des erreurs de communications, visant à l'attribuer au SI.Je tiens à préciser que ma demande d'association avec le SI à cette occasion, au-delà d'un esprit d'ouverture, était justifié par le manque de moyens financiers et que le partenariat établi prévoyait simplement une participation financière à hauteur de 50% et un reversement sur les ventes à chaque organisation à la même hauteur. Le rôle joué par le SI se bornant à cela, et à l'accueil que j'ai laissé à son président, ce qui était justifié vu le rôle financier joué par cette organisation. En aucun cas les membres du SI n'ont participé à l'organisation de cette manifestation ou aux recherches et rédaction du livre.Seuls les membres de l'Association Historique se sont investis dans ce projet. Je me devais d'apporter ces rectifications, et si à l'Association Historique nous savons tous quel travail a permis la préparation de notre conférence, il n'en est pas de même à l'extérieur ou une personne particulièrement indélicate (je pèse mes mots) a essayé de récupérer nos actions à son profit, faisant entendre à qui voulait bien l'écouter qu'elle serait la cheville ouvrière de cette conférence. J'aurais préféré ne pas avoir à aborder ces détails, mais en tant que responsable de notre association, je me devais d'être le défenseur du travail effectué par nos membres et de leur rendre ce qui leur appartient.
Une version allégée de cette conférence avait été présentée le 3 septembre aux club des aînés à la demande de son président, dans le but de les amener à découvrir d'autres activités et de les intéresser, avec pour objectif: faire travailler la mémoire.
Un ouvrage a été édité reprenant la totalité de la conférence. Ce livre tiré à 100 exemplaires numérotés de 1 à 100 a fait l'objet d'un dépôt légal et a obtenu un N° ISBN. Il est donc référencé à la Bibliothèque Nationale.
Nous avons au cour de cette année répondu à trois demandes de recherches émanant de familles en quête de renseignements sur leurs ancêtres et leurs action lors des différents conflits autour de Landrecies.
Nous avons assisté par nos recherches  la préparation de la balade nocturne des 21 et 22 septembre 2013 en communiquant les renseignements demandés, nécessaires à la préparation de celle-ci et avons fourni les divers documents en notre possession sur le sujet François 1er et Charles Quint, ceci conformément à nos statuts, par lesquels nous nous voulons être une association au service de toutes les associations dans le cadre de leurs recherches historiques.
Si nous faisons des recherches sur le passé, nous nous voulons également tournés vers l'avenir, nos objectifs sont sur le long terme, les recherches étant aussi longues que passionnantes. Aussi, 2014 sera bien entendu consacrée à la Grande Guerre - en ce qui nous concerne 2015, le thème sera «Landrecies en 1939-1945» cette conférence sera présentée par M Guy Lobeau - 2016 devrait probablement avoir pour thème le canal de la Sambre à l'Oise et les ponts de Landrecies.
Cette année 2014 verra pour notre association 4 temps forts avec:
► Le 18 octobre la présentation à la caserne Clarke d'agrandissement de clichés de Landrecies durant l'occupatrion de 1914 à 1918.
Les 15 et 16 novembre dans la salle du conseil de l'Hotel de Ville une exposition de cartes postales faites main durant la Grande Guerre ainsi que divers documents d'époque présentés sur une étude musicale de Philippe Mézière ayant pour thème Pink Floyd.
Le 16 novembre une conférence sur Landrecies de 1914 à 1918 présentée pâr Mme Michaux et moi-même au centre socio-culturel.
► Enfin la cérémonie de remise d'un livret militaire ayant appartenu à un Grenadier Guard à sa famille, à son pays; la date et les modalités sont à définir avec l'association Owen.
Nous avons, dans le cadre de ces recherches, retrouvé une partie des oeuvres disparues du carnet de dessin d'Ernest Amas lors de sa détention au camp de Münster en Westphalie; notre association en a réalisé une superbe reproduction tirée à 100 exemplaires sur un papier de qualité digne du travail de notre grand artiste Landrecien. Nous avons, à cette occasion, établi des rapports privilégiés avec M Cabezas, Conservateur du Musée Lecuyer. Nos moyens financiers nous ont mis là aussi dans l'obligation de solliciter une aide auprès d'une seconde organisation. Nous avons ensemble participé à hauteur de 50% à la réalisation et bien entendu aux revenus de la vente de cette pochette artistique. Elle est en vente actuellement et quelques unes sont encore disponibles.
Lors de nos réunions consacrées à la préparation des commémoratios de la Grande Guerre, nous avons le plaisir d'accueillir et d'accompagner dans leurs recherches professeur et documentaliste du lycée Dupleix. Nos échanges sont des plus fructueux. Encore une fois nous jouons notre rôle d'association au service de tous ceux qui effectuent des recherches sur l'histoire de notre ville, du canton, voire au-delà. Les élèves sont également les bienvenus, il va sans dire que pour eux l'hadésion est gratuite et entièrement prise en charge par l'association.
Bien sur, nous allons continuer de répondre aux attentes des Landreciens, mais également aux demandes extérieures de plus en plus nombreuses et contribuer par notre action à mieux faire connaître Landrecies et ses environs, contribuant ainsi à l'action touristique. Nous allons d'ailleurs accueillir à la fin du mois d'aout des anglais à la recherche du «passage» de leurs aïeuls à Landrecies en 1914, et ce, en collaboration avec nos amis de la société historique de Maroilles, notamment, avec Monsieur Christian Sarcy, nous allons les guider et les accompagner dans leurs recherches et en même temps leur faire découvrir notre région et ses valeurs. Je rappelle que nos deux sociétés travaillent dans un esprit d'amitié et que si le président de la société Maroillaise Hervé Gournay nous fait le plaisir d'etre membre de notre association, je suis moi-même adhérent entre autres à la société historique de Maroilles. Il en est de même avec Monsieur Bernard Debgrabant, président du cercle historique Quercitain.
Nous réfléchissons également à un projet de communication envers les enfants dans le cadre de l'aménagement des rythmes scolaires avec notre secrétaire Pascale Catty. Ses connaissances de l'enfance de l'école primaire nous sont un atout indispensable pour assurer une bonne communication dans un domaine où nous ne sommes pas forcément très compétents. Elle a d'ailleurs déjà prouvé, lors de l'exposition sur la galalithe, son savoir-faire en ce domaine.
Enfin, je ne manquerais pas de soulever le problème que pose la conservation de nos archives. Il devient urgent que nous puissions obtenir un lieu où entreposer les donations. Nous avons reçu cette année de nombreux documents, en quantité plus ou moins importante, de la part de Mme Jacqueline Boucly, de M Régis Destoop et plusieurs caisses provenant des dossiers accumulés tout au long de sa vie par M Georges Polle que sa fille nous a remise.Nous remercions les donateurs. Je rappelle que pour chaque donation, une lettre de remerciements et un inventaire complet sont remis au donateur. Pour l'instant, conservées chez plusieurs membres afin de répartir les risques, nous ne pourrons pas nous abstenir, à plus ou moins brève échéance, de les reverser en un endroit susceptible de les accueillir dans des conditions favorables à leur conservation...à la société historique de Maroilles ou à l'association archéologique et historique d'Avesnes ! Elles seraient malheureusement perdues pour Landrecies. Nous avons alerté la municipalité le 15 mai 2013 sur ce problème, mais la réponse à mon premier courrier était malheureusement négative, aucun local, aucune armoire n'est disponible à Landrecies pour répondre à notre requête. Je suis en attente d'une réponse à mon second courrier du 3 décembre 2013, par lequel je précise notre soucis...j'espère avoir une réponse positive.
En quelques chiffres, notre conférence a attiré 180 personnes, soit 5% de la population totale et plus de 15% du type de population en âge et susceptibles de porter intérêt à ce type de manifestation. Nos réunions mensuelles au nombre de 10 fédèrent 24 personnes ce qui établit les rencontres annuelles au nombre de 240 soit un total de réunions mensuelles + conférence de 410 contacts pour 3600 habitants. Ces chiffres témoignent du dynamisme de notre association et de l'attachement que les Landreciens portent à leur histoire.
toutes ces manifestations, toutes ces recherches, toutes ces satisfactions apportées aux attentes de nos correspondants, ce travail conséquent, n'ont pu être réalisés que grâce à la participation active de tous les membres de l'Association Historique de Landrecies.
A toutes et à tous un grand merci pour tant de bons moments passés ensemble. Continuons sur cette voie et avec cet esprit de participation active et d'amitié sincère qui nous anime.
Nous ne pouvons que souhaiter une longue vie à notre association.
le Président,
patrice Logeard